Samedi Mars 25 , 2017
Font Size
   


Biographie de l'imam AHmad Ibnou Hanbal

AddThis Social Bookmark Button
Afin de profiter de la conduite des savants et des vertueux qui nous ont précédé, nous diffuserons durant ce mois de RamaDaan deux biographies par semaine de ces hommes illustres qui ont marqué l'histoire de la communauté musulmane.
Nous espérons tirer profit de leurs conduites et que leur comportement soit un modèle pour nous.

L'Imam AHmad Ibnou Hanbal

Il est né dans le mois de rabii3ou l awwal en l’an 164 de l’Hégire. Son père MouHammad était mort jeune. L’Imam aHmad a ainsi grandi orphelin.

Il a pris la science du Hadiith alors qu’il avait quinze ans, et c’était l’année même où était mort l’Imam Maalik que Allaah l’agrée, celui qui a fondé l’école Maalikiyy.

Qoutaybah a dit à son sujet : « Si aHmad Ibnou Hanbal avait vécu du temps de Ath thawriyy, de Al-awzaa3iyy et de Al layth, il les aurait surpassés ».

3abdou r Razzaaq a dit : « Je n’ai vu personne qui a plus de science, ni plus d’ascèse que aHmad Ibnou Hanbal ». Et Adh dhahabiyy a ajouté après cela : « Cet homme –3abdou r Razzaaq– a ainsi parlé de aHmad alors qu’il avait vu des gens comme Ath thawriyy, Maalik et Ibnou Jourayj ».

Il a été rapporté dans « Manaaqib aHmad »  de Ibnou l Jawziyy que Bilaal Al KhawwaaSS avait dit : « J’étais un jour dans une région proche de Jérusalem et c’est alors que je me suis retrouvé avec un homme marchant à mes côtés. J’étais étonné et j’ai été inspiré qu’il s’agissait de Al khaDir. Je lui ai dit : par Allaah, qui es-tu ? Alors il m’a répondu : « Je suis ton frère Al khaDir ». Je lui ai dit : Je voudrais te poser une question. Et il m’a dit : « poses ». Je lui ai dit : Que dis-tu de Ach Chaafi3iyy ? Il a dit : « Il fait parti des «awtaad ». –c’est un haut degré dans la sainteté–. Je lui ai dit : Et aHmad Ibnou Hanbal, que dis-tu de lui ? Il a dit : « Il est Siddiiq ». –c’est aussi un grand degré parmi les saints–.

 

Pour ce qui est de son fils SaaliH, il a dit : « J’ai vu mon père prendre des morceaux de pain que les gens laissaient. Il enlevait la poussière de dessus, il les mettait dans un petit bol, il versait dessus de l’eau et il les mangeait avec du sel. Et je n’ai jamais vu mon père acheter des grenades ou du coing, ni aucun autre fruit si ce n’est un melon qu’il a consommé avec du pain, du raisin et des dattes ».

Et les versions rapportées sont nombreuses du fait qu’il se détournait des plaisirs du bas monde et qu’il faisait preuve d’ascèse. Il suivait le chemin du soufisme.

Et d’après 3abdou lLaah le fils de aHmad Ibnou Hanbal qu’il disait : « Mon père faisait chaque jour et nuit trois cents rak3ah (cycles de prière) surérogatoires et lorsqu’il était tombé malade il accomplissait cent cinquante rak3ah surérogatoires par jour et nuit ».
Et il a été rapporté également de son fils 3abdou lLaah qu’il avait dit : « Je voyais mon père prendre un cheveu du Prophète, l’apposer sur sa bouche et l’embrasser. Et je l’ai vu le mettre dans ses yeux et il mettait aussi le cheveu dans de l’eau qu’il buvait par la suite en recherchant la guérison ».

Adh dhahabiyy a rapporté également de son fils 3abdou lLaah qu’il l’avait interrogé un jour au sujet de celui qui touche le pommeau du minbar du Prophète, c’est-à-dire l’endroit où on met la main, ainsi que celui qui touche la devanture honorée, là où est enterré le Prophète par tabarrouk, pour rechercher les bénédictions. L’Imam aHmad a dit : « Je ne vois aucun mal en cela ».

L’Imam aHmad a rapporté dans son Mousnad que le Prophète s’était coupé les ongles et les avait distribués aux compagnons afin qu’ils en recherchent les bénédictions. Et d’après ce qu’il a rapporté également, il y a la version très connue selon laquelle Marwaan Ibnou l Hakam avait vu un homme poser son visage sur la tombe honorée du Prophète. C’est alors que Marwaan Ibnou l Hakam lui a dit : « Que fais-tu là ? » Alors l’homme releva sa tête. Il s’agissait de abouu ayyouub al anSaariyy le compagnon chez qui le Prophète avait résidé lorsqu’il était arrivé à Médine (et qui est enterré aujourd’hui à Istanbul). Alors abouu ayyouub lui a dit : « Je ne suis pas venu pour la pierre mais je suis venu pour le Messager de Allaah ! »



Каталог фаберлик
Ремонтненский район