Dimanche Juillet 23 , 2017
Font Size
   


Biographie de l'imam Maalik

AddThis Social Bookmark Button
Afin de profiter de la conduite des savants et des vertueux qui nous ont précédé, nous diffuserons durant ce mois de RamaDaan deux biographies par semaine de ces hommes illustres qui ont marqué l'histoire de la communauté musulmane.
Nous espérons tirer profit de leurs conduites et que leur comportement soit un modèle pour nous.


L'Imam Maalik ibnou Anas
l'Imam de la résidence de l'émigration

L’Imam Maalik est le fondateur de l’une des quatre écoles de jurisprudence qui ont été conservées, réputées et diffusées dans les pays des musulmans.
L’Imam Maalik est né à Médine l’Illuminée en l’an 95 de l’hégire. Il a grandi avec beaucoup d’application pour l’apprentissage de la science et le fait de rapporter le Hadiith. Il a pris la science et il a rapporté le Hadiith d’un grand nombre de successeurs des compagnons et des successeurs des successeurs des compagnons.

Il a été rapporté que le Calife haarouun ar rachiid était venu à Médine l’Illuminée et il lui était parvenu que l’Imam Maalik donnait le cours sur Al mouwaTTaa’ son livre. Il le transmettait aux gens. C’est alors que haarouun ar rachiid avait envoyé son ministre passer le salaam à l’Imam Maalik. Il lui a demandé de lui dire de ramener son livre –al-mouwaTTaa– et de venir chez le Calife pour le lui lire.

Le ministre a donc transmis à Maalik ce que le Calife lui avait dit. C’est alors que l’Imam Maalik, que Allaah l’agrée, lui a dit : « Passe le salam à l’Emir des croyants et dis-lui que la science, on vient la chercher et ce n’est pas elle qui vient à nous ». C’est alors que ar rachiid était parti chez l’Imam Maalik. Il s’est adossé contre le mur et l’Imam Maalik lui a dit : « Ô Emir des croyants, c’est un signe de glorification du Messager de Allaah que de glorifier la science ».

Ad daraawardiyy que Allaah lui fasse miséricorde a dit : « J’ai vu dans le rêve que j’étais entré dans la mosquée du Messager de Allaah et j’ai vu le Prophète exhorter les gens. C’est alors que Maalik était entré et lorsque le Prophète a vu Maalik venir, le Prophète lui a dit : « Rapproche toi de moi, viens rapproche toi de moi ». Maalik s’était rapproché jusqu'à être près du Prophète. Le Prophète a alors enlevé la bague de son doigt et il l’a mise dans l’auriculaire de Maalik que Allaah l’agrée. Ad-daraawardiyy qui a vu le rêve a dit : « J’ai interprété cela par la science ».

L’Imam ach chaafi3iyy, que Allaah l’agrée, a dit de lui : « Lorsque les savants sont cités, Maalik est comme une étoile parmi eux ».

Ach chaafi3iyy a dit au sujet du livre Al mouwaTTaa’: « Il n’est pas paru sur terre un livre après le livre de Allaah –le Qour°aan– qui soit plus authentique que le livre de Maalik ».

Dans son époque, il a été dit : « Est-ce que les gens émettent des avis de jurisprudence alors qu’il y a Maalik à Médine ! »

Il a été rapporté que l’Imam Maalik, que Allaah l’agrée, a été interrogé une fois sur quarante-huit questions. Il a répondu à six et il a dit pour le reste : « je ne sais pas ». Ceci pour enseigner aux gens de rechercher l’agrément de Allaah dans la science parce que s’il avait réfléchi sur ces questions il aurait trouvé les réponses. Mais c’était pour enseigner aux gens la modestie et la recherche de l’agrément de Allah.

L’Imam Maalik était ascète, il n’avait pas le cœur attaché au bas monde. Lorsque l’argent et les biens lui ont été amenés des différentes contrées puisque sa science et ses élèves s’étaient propagés, les biens qu’il recevait, il les distribuait dans les voies de bienfaisance. En effet, le fait d’être d’ascète ne veut pas dire ne pas avoir d’argent. Mais le fait d’être ascète signifie que le cœur n’est pas attaché à l’argent.

Ce qui indique aussi qu’il ne courrait pas derrière le bas monde c’est ce qui a été rapporté de lui qu’il a dit : J’étais partis voir haarouun ar rachiid et il m’a dit : « Ô Abouu 3abdi lLaah, il convient que tu viennes plus souvent chez moi pour que les enfants entendent le MouwaTTaa’ ». C’est alors que Maalik lui a dit : « Que Allaah honore l’Emir des croyants mais la science on vient à elle, elle ne vient pas chez vous ». C’est alors que haarouun a dit : « Tu as dit vrai, allez à la mosquée pour entendre avec les gens ».

 

 

Каталог фаберлик
Ремонтненский район