Mercredi Décembre 13 , 2017
Font Size
   


Récit: Le loup a parlé par la Volonté de Allaah

AddThis Social Bookmark Button

L’association Savoir et Tolérance est heureuse de vous accompagner, durant ce mois de RamaDaan, avec un ensemble de récits concernant les prophètes, leurs miracles et leurs comportements. Nous souhaitons que la connaissance de ces hommes illustres et de leurs histoires soit une réjouissance pour les cœurs, un encouragement pour la piété et un moyen de se rapprocher de l’excellence de comportement.

En espérant vous être profitable, que Dieu agrée nos jeûnes et qu’Il nous accorde de profiter pleinement du mois béni de RamaDaan.

 

Le Loup a parlé par la Volonté de Allaah

Un berger, nommé Ouhbaan fils de Aws, emmena son troupeau de moutons paître un matin en périphérie de la ville de Médine. Le troupeau se dispersa dans le pâturage et le berger prit place au sommet d’un rocher. De là, il se mit à surveiller ses bêtes en promenant son regard alentour.

Quelques minutes plus tard, un grand loup s’attaqua à l’une des brebis. Alerté par les cris de cette dernière, le berger s’élança aussitôt en direction de l’animal en brandissant son bâton et en poussant des hurlements. Le loup se sauva et s’arrêta plus loin, tandis que la brebis rescapée rejoignait son troupeau.

Le loup jeta au berger un regard réprobateur et lui dit (car Allaah ta3aalaa le fit parler) : « Ô esclave de Allaah, tu t’interposes entre moi et une subsistance que Allaah m’a envoyée? » De stupeur, le berger écarquilla les yeux, comme s’il ne croyait pas ce qu’il voyait et entendait là, et s’exclama bien haut : « Quelle chose étonnante ! Un loup qui parle ! »

Le loup ne se tut pas longtemps et, dans un arabe éloquent, reprit: « Tu t’étonnes de cela tandis que le Messager de Allaah est là, derrière ces palmiers -le loup en disant cela fit signe avec la patte antérieure en direction de Médine- parlant au gens d’événements du passé et d’autres qui se produiront dans le futur, et les appelant à l’adoration de Allaah Lui seul et il y en a parmi ces gens qui ne répondent pas à son appel ! »

Le berger se leva et rassembla sur le champ son troupeau qu’il reconduit dans sa bergerie à Médine. Il entra dans Médine pour y voir le Messager de Allaah avec le désir vif de l’entendre et de lui faire le récit de ce qui venait de lui arriver. Il demanda comment trouver le Prophète et les gens le menèrent jusqu’à lui.

Quand il fut dans la maison du Prophète, le berger lui raconta ce qui s’était produit. Le Prophète se réjouit beaucoup de ce qu’il entendit, il enseigna l’Islam au berger qui prononça les deux témoignages, tout heureux et content de ce qui lui était arrivé.

Le Prophète ordonna à Ouhbaan de sortir répandre parmi les gens la nouvelle de ce qu’il avait vu : ce qu’il fit. Il sortit vers les gens et leur raconta ce qu’il lui était arrivé. Les gens dirent : Allaahou akbar, laa ilaaha illa lLaah » et remercièrent Allaah de ce qu’ils venaient d’entendre. Et, depuis ce moment-là, Ouhbaan fut surnommé « celui à qui le loup a parlé. »

 

Каталог фаберлик
Ремонтненский район